Qu’est-ce que la TaCEQ?

La Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ) est un regroupement national d’associations étudiantes universitaires qui a comme principal objectif de promouvoir et de défendre les droits et intérêts des étudiants.

La TaCEQ est issue du désir de certaines associations de mettre de l’avant une structure nationale de représentation plus décentralisée, se distinguant par des idées novatrices. Ces associations ont donc mis sur pied une organisation à la structure souple permettant de défendre les positions locales des membres.

À l’origine, tenues de façons ponctuelles sur des enjeux précis comme le dégel des frais de scolarité en 2007, les réunions de la Table se sont multipliées et ont attiré un nombre croissant d’associations indépendantes et d’observateurs. En 2008-2009, l’ÆLIÉS, la CADEUL, le REMDUS et SSMU ont jugé que la relation d’appréciation mutuelle et de confiance réciproque qui existait entre elles méritait d’être officialisée. C’est donc au printemps 2009 que la TaCEQ vit le jour.

La TaCEQ, c’est une association nationale qui ajoute à l’action et à l’impact des associations étudiantes locales sans rien leur enlever. La structure de la TaCEQ représente une alternative unique aux mouvements nationaux traditionnels par :

Aucune cotisation
Grâce à sa structure légère et décentralisée, la TaCEQ n’exige pas une contribution supplémentaire de la part des étudiants pour devenir membre. En effet, les ressources des différentes associations membres sont mises en commun ce qui favorise la synergie… et les économies !

Décentralisation et valorisation de l’autonomie locale
Par sa structure décentralisée, la TaCEQ permet l’épanouissement de chacune des associations membres dans un esprit de concertation des étudiants. Les membres du secrétariat général agissent donc comme facilitateurs entre les associations afin de s’assurer que chacune y trouve son compte.
La structure de la TaCEQ est conçue pour accorder un maximum de pouvoir et de responsabilités aux associations locales, de manière à ce qu’aucun exécutif ne puisse contraindre une association à adopter une position contraire à celle des intérêts ou désirs de ses membres.
La structure permet également la dissidence publique des associations membres face aux positions de l’organisation nationale, ce qui assure une véritable liberté d’action et d’expression.

Neutralité politique
En tant que représentante des droits et intérêts des étudiants, la TaCEQ se fait un point d’honneur de ne pas, officiellement ou officieusement, encourager une organisation politique, qu’elle soit municipale, provinciale ou fédérale. Nous croyons que les mandats de l’organisation ne doivent pas être influencés par les plateformes des différents partis politiques, mais bien issus de la réflexion des associations membres.

Affiliation et désaffiliation aisées
Encore une fois, l’autonomie des associations membres est mise de l’avant en laissant le libre choix aux associations locales de déterminer leur processus d’affiliation et de désaffiliation. Ainsi, seul un support est offert aux associations voulant s’affilier ou se désaffilier et toujours selon les demandes de l’association locale.

Respect et transparence
La Table reconnaît à valeur égale toutes ses associations participantes et s’engage à rendre compte de ses actions auprès de ses membres.

Synergie et concertation
Puisqu’il s’agit d’une table de concertation, les associations qui en sont membres profitent de tous les avantages que procure l’indépendance, en plus d’avoir accès à une structure d’échange d’idées puissante et à une représentation nationale forte.

Suivez-nous sur Facebook!