sept 21, 2010
TaCEQ Admin

Fin des audiences des universités – La table est mise pour l’automne

QUÉBEC, le 7 sept. – Des nombreuses propositions qui sont ressorties des audiences, celle d’instaurer une mesure fiscale pour les entreprises au financement de l’éducation postsecondaire, reprise par Denis Brière, recteur de l’Université Laval et président de la Conférence des recteurs et principaux des universités québécoises (CREPUQ), a eu le plus d’échos. Cette solution novatrice viendrait baliser concrètement l’apport des entreprises, celles-ci profitant d’une population hautement qualifiée tout en ne participant pas au financement des universités qui en assurent la formation. « Le gouvernement doit dès à présent se pencher sur des scénarios de financement du système d’éducation postsecondaire qui reposent sur une contribution progressive des entreprises », soutient Philippe Verreault-Julien, secrétaire général de la Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ). La Rencontre des partenaires de l’éducation, prévue à l’automne, devra d’ailleurs permettre de débattre sérieusement des multiples alternatives à la contribution étudiante.

Les audiences parlementaires des dirigeants universitaires ont été l’occasion de constater que ces derniers divergent d’opinion quant à la façon de résorber le problème du sous-financement qui afflige les universités québécoises. « S’il se dégage un consensus actuellement, c’est sur le fait qu’il n’y a pas de consensus quant aux solutions à apporter au sous-financement actuel de nos universités », résume M. Verreault-Julien.

Finalement, la TaCEQ rappelle au gouvernement que la hausse faramineuse des droits de scolarité exigés pour le MBA de l’Université McGill est inacceptable et qu’il lui incombe d’agir une fois pour toutes. « Doit-on conclure que le laxisme du gouvernement à l’endroit de l’Université McGill signale son désengagement envers l’accessibilité aux études postsecondaires? », s’interroge M. Verreault-Julien.

La TaCEQ représente plus de 65 000 étudiantes et étudiants universitaires provenant de l’Université McGill, de l’Université Laval et de l’Université de Sherbrooke.

Partagez cet article!

Laissez un commentaire

Suivez-nous sur Facebook!