Lundi, 14 novembre, 2011
TaCEQ Admin

Discours prononcé lors de la manifestation du 10 novembre 2011.

Suite à une panoplie de messages en provenance d’étudiants et d’étudiantes québécois, la TaCEQ a accepté de rendre disponible le discours prononcé par Simon Gosselin, Secrétaire Général.

Discours ici.

La TaCEQ est fière d’avoir pris part à cette manifestation historique, ce n’est que le début d’un bras de fer qui s’amorce entre le gouvernement et les étudiants du Québec.

Jeudi, 10 novembre, 2011
TaCEQ Admin

En marche contre la hausse des frais de scolarité

MONTRÉAL, le 10 nov. 2011 – Aujourd’hui à 14h00, le mouvement étudiant se met en marche pour dénoncer la hausse brutale des frais de scolarité annoncée par le gouvernement libéral lors de son dernier budget.

Cette initiative du Rassemblement National Étudiant organisée conjointement par les quatre associations étudiantes nationales (ASSÉ, FECQ, FEUQ, TaCEQ) vise à envoyer un message clair afin de démontrer l’union et la détermination de l’ensemble des étudiants face au gouvernement. Comme le fait remarquer Simon Gosselin, secrétaire général de la TaCEQ, « les 4 associations nationales se mobilisent devant la volonté du gouvernement de hausser les frais de scolarité. Devant ce coup de dés de ceux qui se risquent à jouer l’avenir et le bien commun du Québec, nous sommes plus que jamais unis et nous ne baisserons pas les bras! ».

Rappelons que lors du dépôt du dernier budget, le gouvernement libéral a annoncé son intention d’imposer la plus importante hausse de frais de scolarité de l’histoire du Québec! À la fin de l’exercice, il en coûterait 3793 $ par année pour étudier à l’université. Combinée aux hausses successives de 100 $ par année que les libéraux ont imposés de 2007 à 2012, cette nouvelle hausse ferait plus que doubler les frais de scolarité au Québec.

Face au désengagement du gouvernement Charest dans le financement de l’éducation, la TaCEQ l’invite à écouter les solutions qu’elle a à proposer. « Avec le grand nombre de personnes qui sont mobilisées, le gouvernement ne peut plus faire la sourde oreille. Il doit maintenant écouter ce que nous avons à dire. La TaCEQ a des solutions à proposer pour construire durablement l’avenir du Québec. Nous voulons maintenant nous assoir avec le gouvernement et discuter des problèmes que vivent nos universités. Si les universités sont mal financées, il faut trouver des solutions qui vont dans le sens de sa mission : penser la collectivité et son avenir! », a affirmé Simon Gosselin.

La TaCEQ représente plus de 65 000 étudiantes et étudiants universitaires provenant de l’Université McGill, de l’Université Laval et de l’Université de Sherbrooke.

Jeudi, 27 octobre, 2011
TaCEQ Admin

La TaCEQ salue la prise de position de la FQPPU

Communiqué de presse

Dans leur plus récent communiqué de presse, la Fédération Québécoise des Professeures et des Professeurs d’Université dénonce la hausse des droits de scolarité et effectue une réflexion de qualité sur les impacts multiples de la hausse.

La TaCEQ accueille favorablement la prise de position du FQPPU et encourage l’ensemble des acteurs du réseau universitaire à joindre le mouvement.

Une manifestation étudiante aura d’ailleurs lieu le 10 novembre 2011 à Montréal pour dénoncer la hausse des frais de scolarité annoncée par le gouvernement libéral. Cette manifestation est une initiative du Rassemblement National Étudiant et est organisée par les quatre associations étudiantes nationales (ASSÉ, FECQ, FEUQ, TaCEQ).

Dimanche, 25 septembre, 2011
TaCEQ Admin

Tous unis contre la hausse de 1625 $ !

QUÉBEC, le 25 sept. 2011 –  Il régnait un climat de consensus hier après-midi, à Place d’Youville, alors que les quatre associations étudiantes nationales étaient présentes lors du Moulin à paroles… pour l’éducation organisé par la Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ).

En effet, l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ), la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ) ont tour à tour pris parole afin de dénoncer à leur façon la prochaine hausse des frais de scolarité.

« C’est une première pour nous de pouvoir rassembler, lors d’un même événement, autant d’acteurs du domaine de l’éducation. C’est un message clair que nous envoyons au gouvernement à l’effet que le mouvement étudiant est uni derrière une même cause ! » a affirmé Simon Gosselin, secrétaire général de la TaCEQ.

Les politiciens aussi se sont prononcés

Jean-Martin Aussant, député de Nicolet-Yamaska, a également profité de l’occasion pour faire valoir sa position sur l’enjeu des frais de scolarité. Le futur chef de l’Option nationale a indiqué être en faveur de la gratuité scolaire avant d’ajouter « que c’est le meilleur investissement qu’une société puisse faire. » Par ailleurs, l’économiste de formation a aussi affirmé que le Québec avait amplement les moyens de se payer une telle mesure.

Vendredi, 16 septembre, 2011
TaCEQ Admin

Un Moulin à paroles…pour l’éducation

Le 24 septembre se tiendra en après-midi le Moulin à parole…pour l’éducation à la Place d’Youville de la ville de Québec, un événement organisé par la Table de concertation étudiante du Québec. Personnalités connues, organisations étudiantes et citoyens partageront leur vision de l’éducation et de la jeunesse par l’entremise des textes qui y seront récités. L’ensemble de la population est conviée à cette lecture publique.

Dès midi, différents orateurs invités feront la lecture de textes évoquant notamment l’accessibilité aux études, l’égalité des chances et la contribution de l’éducation à l’avancement du Québec. Des extraits du Rapport Parent, document au coeur de la création du système d’éducation postsecondaire québécois paru en 1964, seront entre autres présentés à l’auditoire. Cet événement vise à rappeler à la population le chemin parcouru depuis, mais aussi à réitérer la volonté des étudiants de dénoncer la hausse des frais de scolarité annoncée par le gouvernement provincial. Plusieurs acteurs impliqués dans le secteur de l’éducation ont déjà confirmé leur présence, dont :

Louis Roy, président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Jean Trudelle, président de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)

Louise Chabot, première vice-présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

Agnès Maltais, députée de Taschereau
Qui : La Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ)
Quoi : Moulin à parole… pour l’éducation
Où : À la Place d’Youville, Québec

Quand : Le 24 septembre dès midi

Suivez-nous sur Facebook!